Marquage à chaud, pour donner de l’éclat à vos produits

Les acteurs du marketing et de la communication sont toujours à la recherche de nouveaux outils pour attirer l'attention des clients. L'un d'eux est de s'assurer que les impressions des produits sont plus brillantes ou qu'elles sont également perceptibles au toucher. Parmi les méthodes utilisées dans ces cas figure l'estampage à chaud. Aussi appelé dorure à chaud, c'est un système d'impression ainsi appelé car la coloration s'effectue avec pression, vitesse et chaleur.

La technique

Dans le foil, un cliché ou une gravure est fixé sur une platine, qui est ensuite chauffée à une température qui varie entre 90° et 150°. La feuille est placée entre le produit à imprimer et le cliché ; lorsque le cliché appuie sur la feuille, la chaleur détache la couche colorante de la feuille et la fait appliquer sur la feuille elle-même. Dans certains cas, il est possible d'utiliser des clichés spéciaux capables de gaufrage.

L'évolution du marquage à chaud

Le premier brevet de machine pour l'estampage à chaud a été déposé en 1892 par l'Allemand Ernest Oeser. La technique traditionnelle impliquait la production d'un cliché qui était généralement en magnésium ou en laiton. Dans les années 1950, la technique est devenue largement utilisée pour imprimer des matériaux pour les composants électriques et les contenants cosmétiques. Plus tard, le marquage à chaud sur plastique est devenu l'une des méthodes les plus utilisées pour la décoration de matériel promotionnel. Enfin, dans les années 90, elle a conquis la primauté de l'impression dite de sécurité, c'est-à-dire celle concernant les billets de banque, les documents d'identité, les timbres et les certificats.

Des produits

Parmi les différents types de produits pour lesquels l'estampage à chaud est majoritairement utilisé on trouve :
  • T-shirts : ils font partie des gadgets les plus populaires, pour rendre les écrits ou les images plus brillants et résistants au lavage, l'impression à chaud sur tissu est souvent utilisée.
  • La carte de visite : les entreprises ou les professionnels travaillant dans le domaine de la mode, du design ou du luxe ont souvent besoin de se faire remarquer pour le style et l'attention portée aux moindres détails, un excellent moyen peut être de se concentrer sur les cartes de visite avec marquage à chaud.
  • L'emballage : sur une étagère il y a des dizaines de produits similaires, souvent des boîtes ou des emballages avec des écritures plus claires peuvent attirer l'attention du consommateur et le pousser à acheter cet article. Mieux vaut donc se fier au marquage à chaud sur papier.
  • Étiquettes personnalisées : Les clients ne peuvent pas ouvrir une bouteille de vin, de parfum ou un paquet de biscuits pour vérifier sa qualité. Un label qui se démarque des autres peut être un moyen de communiquer les caractéristiques de nos produits et de les inciter à les essayer.
  • Plaques et médailles : pendant longtemps les plaques ou médailles de récompense ne pouvaient être que gravées et les inscriptions ne pouvaient être qu'en une seule couleur. Avec l'introduction du marquage à chaud, il est désormais également possible d'imprimer des logos en couleur.

Les avantages du marquage à chaud

C'est la seule méthode capable d'apporter de la brillance et des effets métalliques, qui même avec le temps ne perdent jamais de leur éclat. Cela s'applique en particulier à l'or estampé à chaud. Il peut être utilisé sur de nombreux types de surfaces, notamment le plastique, le verre, le papier et même des objets aux formes irrégulières, sur lesquels d'autres techniques ne sont souvent pas possibles. Un autre avantage est donné par la variété des foils disponibles avec de nombreux types de foils. Enfin, les films utilisent des codes de couleurs universels et peuvent donc être exactement les mêmes que le logo de l'entreprise.
Impression d’images sur bois : techniques et astuces
Formats d’impression en ligne de gadgets personnalisés

Plan du site